La pratique du Ski Alpinisme connaît un succès grandissant et le nombre d’adeptes de la discipline ne cesse d’augmenter. Si cette pratique était d’abord réservée exclusivement aux montagnards, elle s’ouvre, depuis le début des années 2000, à un public beaucoup plus large. Ce sont des sportifs enthousiastes qui découvrent une nouvelle facette du ski avec une approche plus douce et respectueuse de la nature ainsi que des grands espaces sans file d’attente aux remontées mécaniques. En outre, beaucoup de cyclistes et de coureurs à pied ont trouvé là une occupation hivernale leur permettant de maintenir leur forme physique.

En parallèle à la pratique, de nombreuses compétitions ont vu le jour. Les plus grandes courses de Ski Alpinisme doivent aujourd’hui limiter le nombre de participants. En 2016, 7’000 personnes souhaitaient participer à la Patrouille des Glaciers, course vedette en Suisse. Les organisateurs ont dû refuser près de 1’500 personnes. Les inscriptions pour le Trophée des Gastlosen, dans les Préalpes fribourgeoises, ont été complètes en 48 heures. Quant aux Trophées du Muveran, la doyenne des courses de Ski Alpinisme, les organisateurs doivent limiter le nombre de participants à 1’300.

Constatant l’engouement suscité par le Ski Alpinisme auprès de la population, le Club Alpin Suisse (CAS), l’organisation faîtière des sports de montagne dans notre pays, a décidé d’innover en 2015 avec la mise sur pied de Championnats suisses sur deux jours.